JE SUIS CHARLOT

18 janvier 2015 - 10:07

J8 - D3 déplacement à Lanester

D3 – J8

 

 

 

 

 

 

Démarrage de phase 2

 

 

 

Après avoir décroché une honorable 3ème place, nous voici partie pour une phase retour, « débarrassé » de Cléguer qui est monté en D2.

 

 

 

Par contre là, nous allons être attendus un peu plus qu'à l'aller.

 

Comme c'était une première journée, les brûlages ne faisant pas encore effet, on pouvait s'attendre à beaucoup de surprises en allant à Lanester.

 

 

 

Déjà une première déception :

 

en passant chercher Antoine G, pas de Yannick G pour me chambrer ou me payer l'apéro !

 

Ça commence mal pour la gestion du stress !

 

Bon, on file à La Plaine et là deuxième surprise :

 

la deuxième D3 s'est aussi donné rendez-vous en même temps que nous !!!

 

On voit tout de suite qu'ils ont des ambitions après être monté de D4 !!!!

 

On en reparlera en fin de résumé….

 

 

 

Bon, on saute dans ma voiture, équipé du GPS de Captain Thierry, avec Benoît qui est le quatrième de l'équipe. Ptit Ben, pas Gigantus, qui de toute façon ne rentre pas dans mes voitures ( ou lors seulement sur le toit!).

 

On se colle Dark Side of the moon pour montrer aux ptits jeunes à l'arrière que de not temps, y savaient la faire la musique, c'est pas du Kenji Chirac !

 

 

 

Bon, arrivé à Lanester, Thierry se rend compte que son GPS, ne marche que dans sa voiture quand elle est à l'arrêt devant chez lui !!!

 

on trouve un plan,

on trouve la salle, on va pouvoir jouer ( enfin jouer, pour certain, c'est vite dit!)

 

 

 

Bon on coaché les jeunes :

 

Vous faites vos trois simples chacun et le double, nous, on se débrouille pour gagner un match ( là, je comptais beaucoup sur Thierry!), on devrait arriver à 8.

 

Pour les sanctions,

la bulle vous rentrez à pied,

 

un match gagné, on vous dépose à Hennebont,

 

deux matchs, à Baud

 

trois matchs, à Saint-Thuriau

 

quatre, chez vous.

 

 

 

Le équipes :

 

Nous :

 

7 – 7 – 7 – 6

 

Eux :

 

7 – 7 – 7 – 5

 

 

 

Léger avantage pour nous sur le papier, mais connaissant le 6 de chez nous et ne connaissant pas le 5 de chez eux, on pouvait s'attendre à un match serré !

 

 

 

La première rotation nous lance bien puisque Thierry, Antoine et Benoît gagnent leur match.

 

Thierry remporte un match accroché.

 

La défaite ( puisque que vous vous doutez que si j'ai mis mes trois co-équipiers dans la case victoire, ce n'est pas parce que j'avais fait match nul!!) est pour moi, en trois sets secs.

 

Avec environ 75 % de balles non touchées, tranchées, sorties, difficile de faire quoi que ce soit,

 

la soirée s'annonce pas terrible, là je commence déjà à espérer un bon casse-croûte et qu'on n'est pas de pépins mécanique au retour.

 

 

 

On est à 3 – 1.

 

 

 

La deuxième rotation nous est moins favorable puisque les jeunes remportent leur match alors que Thierry et moi perdons les nôtres ( mais pas de la même manière!). Thierry s'accroche pour perdre en 5 sets.

 

De mon côté, c'est pas du tout ça :

 

je démarre mon match avec les mêmes déchets que le précédent, mais encore un exploit de ma part : je me prends un 11 – 0 au deuxième set ( il est vrai que mon adversaire n'aura pas réussi à louper un service à 9 – 0 ou 11 – 0, ce n'est pas donner à tout le monde de louper des services sur commande!).

 

A noter qu'il faudrait des séances de rattrapage en math pour antoine, qui ne savait comment noter sur la feuille de match : +0 ou -0.

 

 

 

Nous voilà à 5 – 2 avant les doubles ( nous, les anciens avons rempli notre contrat).

 

On fait des paires : jeunes d'un côté, vieux de l'autre.

 

Et là !!!

 

On réussit Thierry et moi à se sortir d'un match compliqué où on gagne alternativement nos sets pour nous retrouver au cinquième. A chaque fois, la configuration des sets paires était contre nous et nous allions la retrouver en fin de dernière manche.

 

Bref, on ne le sentait pas trop !

 

Mais, comme c'est pendant les doubles que Pat Borgne se transforme en Pat Borg, rebelote, on démarre bien le set et arrivé à 8 – 4 je sers sur Jean-Pierre Cailloux et son picot court.

 

J'avais perdu mon premier match sur lui et je n'avais pas réussi à le gêner avec mes services.

 

Et là !!!!

 

Comme un vieux briscard ( non, je ne vais pas mettre un picot!), je feinte un service très coupé.

 

Il le pousse et le sort.

 

Pour mon deuxième service, je me dis, non ça ne va pas marcher si je lui en fais un très coupé.

 

Eh ben si, il le retourner dans le bas du filet ! Pas très content ! Mais cela nous permet de gagner en 5 sets.

 

Pour les vieux, cela deux matchs gagnés alors qu'on ne s'était engagé que sur 1. On est en avance sur notre tableau de marche !

 

Heureusement parce que les jeunes ont perdu en 4 sets. On n'a pas vu, mais il ne s'en sont pas vanté !

 

 

 

On aborde la dernière série de simple avec 6 – 4 pour nous.

 

Antoine joue un match qui s'annonce compliqué contre Cailloux, moi, je joue le 5 ( un jeune qui reprend, eh oui ça arrive aussi aux jeunes!). Avec pas mal de schémas de jeux bien installés.

 

Bon, vu mes prestations précédentes, je me dis que je vais continuer à perdre des points pour mon classement…

 

Antoine après avoir perdu les deux premiers sets, recolle au score mais s'incline au 5ème.

 

De mon côté, j'arrive à limiter les tranches et j'atteins le cinquième set ce qui me laisse espérer un petit quelque chose sur un malentendu.

 

Effectivement, j'arrive à contrer les services du jeune en face pour l'emporter 11 – 6.

 

 

 

On se retrouve à 7 – 5 et je me dis que j'aurai au moins contribuer au match nul !

 

 

 

Thierry joue Pierrick contre qui il avait gagné difficilement 5 sets à l'aller.

 

De son côté, Benoît joue contre Emmanuel, qui bloque sévèrement.

 

Benoît mène rapidement 2 – 0 en jouant sérieusement. Mais, je l'avertis de faire attention, c'est ke troisième le plus dur. Il le perd mais reste quand même dans son match et gagne en 4 sets.

 

Nous voilà à 8 – 5, la victoire est assurée.

 

 

 

Et là !!!!

 

Thierry est mal embarqué dans son match, il est mené 2 – 0.

 

Et là !!!!

 

Je sors mon coaching casse-croûte :

 

Écoute, Thierry, ça ne me dérange pas t'attendre 10 minutes de plus le casse-croûte si ça te permet de gagner ton match en 5 sets.

 

( là je parle juste pour moi, puisque un certain jeune que je ne nommerai pas, puisque c'est son père qui me répare mon dos, voulait aller prendre le casse-croûte avec les autres équipes alors que la rencontre n'était pas finie!)

 

Bon, je reprends là où j'en étais avant d'avoir été interrompu pas moi-même.

 

 

 

Plouf plouf,

 

coaching gagnant, Thierry remporte son match et nous remportons la rencontre 9 – 5.

 

 

 

Casse-croûte sympa

 

 

 

A noter :

 

Thierry fait ses 4 matchs en 5 sets.

 

Il y a eu 7 belles ( preuve que c'était bien accroché).

 

Non, Antoine, quand je joue à l'extérieur, je ne viens pas avec mon pâté !

 

Oui, quand il y a deux parts de gâteau au chocolat, les jeunes, on peut partager !!!

 

Oui, on peut être jeune et perdre avec les mêmes excuses que les vieux !!!!

 

Non, l'éclairage n'était pas terrible, mais je n'en parle pas pour expliquer mon piètre jeu.

 

 

 

On aurait pu faire un film de mes exploits, et l'appeler « Charlot fait du ping »,

 

heureusement, une nouvelle fois j'ai pris mon appareil sans la carte… ce qui explique les illustrations exotiques de ce résumé.

 

 

 

Pat très Borgne

 

 

 

Voir également

Commentaires

Staff
Pat Lab
Pat Lab 18 janvier 2015 18:10
Pongiste

méfie toi des images que tu utilises, j'en vois déjà prévoir des réponses que l'on ne pourrait pas publier sur le site !!!

Staff
benoit serrain
benoit serrain 18 janvier 2015 17:44
Pongiste

Non mais pas loin et j'ai vraiment eu l'impression de jouer comme Charlot, une canne dans la main au lieu d'une raquette...

Staff
Pat Lab
Pat Lab 18 janvier 2015 16:53
Pongiste

pourquoi ? tu as fait une bulle ?

Staff
benoit serrain
benoit serrain 18 janvier 2015 16:50
Pongiste

moi aussi je suis Charlot.

Staff
Pat Lab
Pat Lab 18 janvier 2015 13:10
Pongiste

merci, j'ai oublié de dire qu'au nombre de tranches, c'était plusieurs jambons dont j'aurai pu m'occuper vendredi !!! Attention, après les araignées, les cochons n'ont plus qu'à bien se tenir !

eric bellec 18 janvier 2015 13:01
Pongiste

patrick, j adore toujours autant tes commentaires post match, mais un peu moins tes résultats personnels

Aucun événement sportif

Contribuez au site de votre club !

 Devenir membre

Aucun événement

Aucun sondage